Glières-Val-de-Borne Votre commune vous informe !

Vous êtes ici : Accueil > Services > Environnement > Info Environnement et Cimetières

Info Environnement et Cimetières

Tonte Raisonnée

  • Publié : 28 mai 2021
  • Mis à jour : 9 juillet 2021

INFOS ENVIRONNEMENT ET CIMETIERES

Dans ses objectifs environnementaux, la Commune de Glières-Val-de-Borne se lance dans une nouvelle démarche écologique, en expérimentant la "tonte raisonnée" dans certaines zones adaptées de la commune.

Ce choix fortement soutenu et encouragé permet à la nature de se régénérer et de supprimer l’emploi de pesticide ou de désherbant peu adapté dans un cimetière.

La gestion raisonnée des espaces verts s’inscrit comme une démarche naturelle pour redonner aux plantes de nos espaces verts la possibilité de se régénérer avec l’apparition d’une flore spontanée limitant ainsi le développement des mauvaises herbes.

C’est un travail sur le long terme, qui devient bénéfique une fois que les herbes montent en graine.
Ce dispositif consiste à faucher tardivement l’herbe en laissant du temps à la nature. Le but est d’adopter un mode de gestion plus respectueux de l’environnement, tenant compte de la biodiversité.

Il ne s’agit pas de ne plus entretenir, mais d’entretenir différemment permettant aussi une meilleure pérennité et résistance à la sécheresse.

La fauche tardive a trois objectifs :

1- Préservation de la biodiversité, sauvegarde de l’écosystème
La tonte régulière, méthode classique de gestion des pelouses, fait disparaître progressivement des plantes à fleurs, qui n’ont pas eu le temps de fleurir et de se reproduire. Par ailleurs, la restitution régulière des broyats de coupe modifie le milieu et favorisent les plantes nitrophiles (avides d’azote) comme l’ortie, les chardons ou le liseron… Ces "indésirables" seront quant à elles, traquées à grand renfort de tondeuses, gyrobroyeurs ou de pesticides (interdit sur les espaces publics depuis 2017).

2- Sauvegarde de la faune et de la flore
Pratiquer une fauche tardive, après la floraison des fleurs est à la fois plus écologique et plus économique. En effet, la pauvreté d’un sol au niveau agronomique (peu de fertilisants naturels) entraîne la diversification et favorise de nombreuses espèces rares, telles que les orchidées. Pour permettre la dispersion des escargots, chenilles et autres invertébrés, l’herbe coupée séchée peut rester quelques jours sur place.

3- Baisse des coûts
Ce procédé entraîne moins d’entretien, donc moins de pollution dues aux machines, limite l’usure des appareils de tonte et fauchage, entraine une baisse de coûts de l’évacuation des déchets verts et de consommation de gasoil des tondeuses.

Ces approches sont nouvelles, et demandent des adaptations dans le temps. Nous souhaitons ainsi expérimenter la tonte raisonnée avec une gestion différenciée des espaces verts dans un souci de protection de l’environnement et de respect de nos défunts.
Nous validerons ces choix en commission "environnement et bâtiment" en même temps que nous rédigerons un règlement intérieur du cimetière qui comprendra un volet "entretien" des sépultures et gestion des déchets.

Comment rester informé des nouveautés du site de Glières-Val-de-Borne ?